Saturday, 5 September 2009

Banksy VS Bristol Museum - Part #2

Un retour au pays pour cette figure du street art, avec cette expo magistrale, organisée dans le plus grand secret, à la barbe du council et des autorités locales!!!

Banksy VS Bristol Museum - Photo © Grey Lemon

SA premiere Grande expo sur le sol britannique, il a décidé de l'organiser, contre toute attente, à Bristol!! La ville dont il est originaire, celle où il a fait ses études et sur laquelle il a commencé à sévir... avant de se faire remarquer à Londres, puis bien au delà des frontières de l'Europe... et de devenir cet artiste à l'humour corrosif, ce mythe... Personne ne connait véritablememt son identité, personne ne l'a jamais vu... et pourtant!

Ici forcement tout le monde en a déjà beaucoup parlé, d'ailleurs pour certains il n'est pas tant un mystère que ça... c'est un peu LA figure locale, la fierté de la ville! Ce qui n'a pas toujours été le cas, il y a toujours eu quelques conservateurs pour diviser le council, quant à savoir si oui ou non avec son graff de l'amant à la fenêtre, il ne défigurait pas la ville blablabla... enfin aujourd'hui je pense que tout le monde se félicite de cette ouverture d'esprit, car on peut le dire Banksy contribue activement à la notoriété et au tourisme de la ville!

Posh Spice shopping © Banksy - Photo © Grey Lemon

Et donc il a décidé de faire son coup au Bristol Museum!! Pour vous situer, le Bristol museum regorge d'animaux empaillés, de minéraux du précambriens, de crustacés de l'ère tertiare, de fossiles, d'art de la table du Moyen Age ("boring old plates", dans le prospectus!) et dans les étages de collections de peintures du 18-19e alignées sur des tapisseries damassées, dans de grandes pièces aux planchers irréguliers et grinçants... vous y êtes?

On peut dire qu'il s'en est donné à coeur joie!

Escape from Guantánamo © Banksy - Photo © Grey Lemon

Ca démarre avec le camion à glace carbonisé, dans le hall principal, entouré lui-meme par des sculptures revisitées, comme cette Venus fumant et buvant une bière, les talons à la main... sous un prisonnier de Guantánamo se faisant la malle aux commandes de l'aéroplane du 19e siècle grandeur nature...

Venus © Banksy - Photo © Grey Lemon

L'exposition se poursuit dans une salle obscure dont le plafond est recouvert de filets de camouflage, on y découvre ses installations, ses pochoirs, des toiles sorties de leurs cadres aux messages toujours impertinents, des détournements d'oeuvres classiques, comme cette immense toile de la chambre des Lords ou les parlementaires sont transformés en singes... un festival!

Home Sweet Home © Banksy - Photo © Grey Lemon

Toujours au rez de chaussée, il a installé une sorte de galerie zoologique avec cages et aquariums. On y decouvre entre autre un titi centenaire, un poisson pané flottant, des nuggets qui picorent, une lapine en flagrant délit de coquetterie, une famille de cameras de surveillance...

Make Up © Banksy - Photo © Grey Lemon

On quitte les salles typiquement Banksy pour les collections permanentes, et là c'est une succession de gags...

Penalty Charge © Banksy - Photo © Grey Lemon

Il s'est amusé à dissimuler ici et là des objets incongrus, créant une sorte de surprise visuelle comique dans tous les coins...

Pintades © Banksy - Photo © Grey Lemon

Au dernier étage, il a intercalé entre les oeuvres du musée, ses propres toiles présentées exactement comme les autres avec la legende signée "artiste local" et qui sont comme souvent des pieds de nez à l'histoire de l'art, comme cette reproduction des glaneuses de Millet ou l'une des glaneuses sort du cadre pour faire une pause, ou encore cette vierge à l'enfant écoutant son iPod...

Les Glaneuses © Banksy - Photo © Grey Lemon

En réinterprétant les codes classiques, Banksy nous pousse à nous interroger sur notre posture face aux oeuvres, et nous invite à revisiter les standards du "beau" aujourd'hui.

Virgin and iPod © Banksy - Photo © Grey Lemon

Au delà de l'humour et de la provocation, le message de Banksy est surtout politique. Témoin de notre temps, il dénonce la socièté de consommation dans ses excès, les abus des pouvoirs dominants, et nos comportements...

Plus qu'une expo, Banksy a réalisé une veritable performance!
ET un évènement!! Plus de 300 000 visiteurs !!

Angel © Banksy - Photo © Grey Lemon

Après l'excellente expo "crimes of passion" de février à la RWA qui avait aussi remporté un franc succés, cette année 2009 aura vraiment été marquée par le street art à Bristol.

3 comments:

CrowNology said...

Wow.
How interesting. "The Gleaner on a Smoke Break" is brilliant! :)
Great post.
Andrea

Binoo said...

Cela me donne très envie ....

Line said...

Je voyage ici et là sur votre blogue et quelle belle découvert je fais, vive la créativité, bravo!!!!

salutations du Québec x x