Friday, 29 May 2009

Sunday, 24 May 2009

Isabelle de Borchgrave

Après une formation aux Arts-déco et à l'Académie Royale de Bruxelles, Isabelle de Borchgrave exerce ses talents dans différents domaines; design, décoration, art de la table, mode, architecture d'intérieur... Et puis un jour, s'il en fallait une, la révélation! Lors d'une visite au Metropolitan Museum de New York: "J'ai vu les collections d'Yves Saint-Laurent, tout ce travail magnifique, dans ce lieu mythique, dans cette atmosphère terrible propre à New York... Et j'ai dit: tiens, je crois que j'ai une idée". Depuis elle coupe, découpe, plie, plisse, froisse, peint... crée et recrée des robes de papier inspirées de costumes anciens...
-
Robe Fortuny © Isabelle de Borchgrave

Son expo "Papiers à la mode" qui retrace 300 ans d'histoire de la mode, ne cesse de tourner dans le monde entier. Un jour, elle a été contactée par le staff du memorial Kennedy pour refaire la robe de mariée de Jackie Kennedy, qu'elle a réalisée à l'identique avec ses 450m de galons, ses perles et ses dentelles...

Robe Fortuny © Isabelle de Borchgrave

Avec une maîtrise incroyable elle parvient à recréer les differentes matières de tissus; des effets soyeux ou damassés, des motifs dans un large éventail de couleurs...

Lustre © Isabelle de Borchgrave

De ses mains naissent également vases, coupes, lustres... aux influences multiples.

Kaftan Serie © Isabelle de Borchgrave

Isabelle de Borchgrave fait partie de ces artistes qui "blow me away"! La magie de ses créations, la finesse d'exécution, la majestuosité du rendu, nous transportent.
Plusieurs livres sont sortis sur son travail dont "Un Mondo di Carta" qui retrace son expo Fortuny à Venise.

Saturday, 23 May 2009

Collages Serie #4

-
Collage © Grey Lemon

Marrakesh side table at Baker. Serigraphs by Hassan Hajjaj.

Sunday, 17 May 2009

Moroccan Style

Des canapés avec des caisses de Coca-Cola, des tables basses réalisées avec des panneaux de publicité aux babouches dernier cri avec semelles en pneu en passant par les tabourets bidon de peinture ou les paniers faits dans des emballages de sac de farine sans compter les djellabas sérigraphiées et j'en passe... Franchement on peut dire que les créations d'Hassan Hajjaj ne manquent pas d'humour!

© Hassan Hajjaj - Le Salon au Chapter (Cardiff) / Photo Grey Lemon

J'ai redécouvert avec joie son univers bigarré dans sa boutique à Londres. J'ai trouvé géniale cette façon de détourner ces objets usuels et de réinterpréter le salon marocain type dans un esprit Pop Art, et étonnament ce style récup se marie à merveille avec des intérieurs très traditionnels; sa décoration du ryad Yima à Marrakech en témoigne.

© Hassan Hajjaj - Boutique LaRache (London) / Photo Grey Lemon

Hassan Hajjaj participe à de nombreux projets (également en tant que photographe, j'aurai l'occasion d'en reparler), en ce moment il expose au Chapter à Cardiff, une version de son salon dont on peut profiter pour prendre un verre...

© Hassan Hajjaj - "Le Salon" au Chapter (Cardiff) / Photo Grey Lemon

Ses installations me rappellent un peu une excellente expo, que j'avais vue il y a longtemps (en 99 je crois...), au musée des Arts déco à Paris "L'objet désorienté" du Maroc. Le bar avait d'ailleurs été réalisé par Matali Crasset, également dans un esprit récup et assez délirant; elle s'était servi de sacs à couverture pour faire des poufs, des petits arbres étaient réalisés avec les fameux peignes ronds, des lustres avec des sèche-linges en plastique...
-

© Matali Crasset - "L'objet désorienté" / Photo Grey Lemon

Le bar était au dernier étage, on pouvait siroter son thé à la menthe en plongeant sur le jardin des Tuileries...

Wednesday, 13 May 2009

Post Scriptum

Last minute info: Elsbeth Juda's exhibition is extented until the 7th of June, 2009.
-
© Elsbeth Juda - Barbara Goalen in Coronation robes, St Moritz 1953

L'Equipement Des Arts - 19 New Quebec Street, London W1H 7RY - Opening hours 1-6pm daily.

Sunday, 10 May 2009

Elsbeth Juda (Jay)

La galerie L'équipement des Arts à Londres présente actuellement une exposition de photographies d'Elsbeth Juda (connue sous le nom de Jay) de la période 40 - 65, réalisées pour le magazine "The Ambassador".


En photographiant des modèles au milieu d'usine textile, enroulés dans des métrages de tissus, ou posant en robe longue sur des tapis au milieu de paysages enneigés; elle affirme un style nouveau et étonnant, frôlant parfois le surréalisme... "When it was really absurd, it always tempted me".

© Elsbeth Juda - Milling around Lancashire - Barbara Goalen

Son inventivité, l'aspect novateur et audacieux de son travail dans l'univers de la mode et de la publicité, servira la promotion de cette industrie dans une période économiquement difficile. "Export or die" fut la devise de The Ambassador dans les années 50.

© Elsbeth Juda - Peter Blake with Marie-Lise Gres at the "Love Wall" in his studio

Outre des photos de mode, sont également présentés des portraits de Churchill, Norman Parkinson (Cf. Vintage Prints), Henri Moore, Peter Blake (remember The Venice Suite)...

© Elsbeth Juda

J'ai eu la chance de la rencontrer par hasard, Elsbeth Juda est aujourd'hui une dame de plus de 90 ans qui a suivi toute l'organisation de cette exposition, discrète et d'une grande gentillesse, elle a toujours été modeste à propos de son travail: "For me it was a job and I got it done".